Comment peut-on se préparer à la mort de quelqu’un ?
La mort, cette chose si définitive, si implacable…

Comment aborder de façon si abstraite une réalité si concrète et impitoyable ?

Je suis passée par pas mal de choses dans ma vie, pas mal d’épreuves à mon échelle. Mais l’affrontement de la mort, le deuil, la peine des proches et ma propre peine, je ne connais pas vraiment. Je suis nulle à ça. Y a-t-il des gens doués pour ça ?

Peut-on s’habituer au deuil ? A la souffrance du manque ?

Je ne me sens souvent pas légitime dans ma vie et encore plus dans le cadre d’une mort, d’un deuil. Je me dis en permanence que des personnes plus proches souffrent, que je n’ai pas le droit d’exprimer ma peine de façon trop bruyante, que je dois être forte pour ces personnes proches, être un soutien et pas un boulet qui chiale derrière.

Je n’y arrive pas, je ne suis pas douée pour ça, j’espère ne jamais l’être.